Annuaire

Annuaire
5 (100%) 3 votes
Submit new suisse My bookmarks Print listing Add Bookmark Save listing in PDF

Extensions de cheveux Suisse

  1. Home
  2. » Extensions de cheveux Suisse
Addresse:
Marché de Plainpalais, Plaine de Plainpalais, Genève, Suisse, Genève
Description:

Extensions de cheveux Suisse

Rate this post

Quelle est la formation pour devenir coiffeur?

Pour obtenir le Certificat Fédéral de Capacité (CFC) pour la coiffure, il faut suivre un cursus de trois
années. Cette période est destinée à un apprentissage intensif, nécessaire pour atteindre un niveau professionnel qui se conforme aux normes du milieu. Les compétences acquises au cours de la formation sont directement liées aux objectifs à atteindre dans un salon respectueux et exigeant en termes de performance, de connaissances. L'étudiant coiffeur doit être capable de prendre des décisions pour faire face aux divers aléas du métier. Il doit aussi avoir la maîtrise des différents thèmes et technologies
utilisées. Voici un bref exposé des principales compétences opérationnelles et leur utilité pour devenir une coiffeuse ou une coiffeuse. Le but étant d'être capable d’exercer avec assurance et notoriété.

 

Les compétences techniques du coiffeur

Il est de mise pour tout travail manuel comme la coiffure de posséder une dextérité particulière qui
s’acquiert avec l’expérience. Manier les ciseaux et les peignes pour la réalisation de certaines coiffures est une obligation dans le métier. Des techniques spécialisées sont à assimilées pour chaque sorte de cheveux.Pourtant, ce n’est que la partie visible de l’iceberg, car l’apparence d’une chevelure soignée, est aussi le résultat de plusieurs traitements et soins destinés à entretenir avec efficacité le cuir chevelu. Les choses peuvent facilement se compliquer quand la cliente souhaite une coloration ou changer la texture de ses cheveux.Les produits différents, selon la personnalité et la texture du sujet à traiter, doivent être choisis et utilisés avec soin. Les principes actifs dans les substances employées ne laissent aucune chance à l’improvisation et à l’expectation. Il est primordial donc de dominer toutes les notions et applications sur l’objet de travail. La mise en forme finale qui sort du salon n’est qu’une infime partie des différentes étapes traversées par les cheveux et le cuir chevelu. Lavage, massage, bain d’huile extensions, tissage… rien n’est laissé au hasard.

 

Les compétences méthodiques et sociales du métier de coiffeur

Il est utile de remarquer, que posséder uniquement des compétences techniques s’avère obsolète si l’on veut
exercer dans un métier appelé à établir une relation avec ses clients. Il ne suffit pas de savoir onduler les
différentes chevelures et utiliser le fer à lisser avec aisance pour devenir une coiffeuse appréciée de la clientèle.
Travailler dans un salon nécessite le respect de règles d’hygiène très strictes, non seulement pour la santé,
mais pour le rendu esthétique d’un lieu de travail. Ce dernier se doit d’être au top de l’élégance et du charme.
La préparation de l’espace qui accueille les client(e)s et l’application des mesures de propreté requises
dans le milieu, nécessite aussi d’être contrôlées par les apprenants. Nettoyer et entretenir les outils et
appareils utilisés tout au long de la journée sont donc des tâches basiques à connaître sur le bout des doigts:

  • Shampouiner.
  • Masser le cuir chevelu.
  • Sécher les cheveux.

Le dialogue quotidien avec la clientèle exige du coiffeur une présentation impeccable corporelle et verbale. Des aptitudes en communication sont nécessaires pour la relation avec les collègues.
Comme la mode et la tendance coiffure bougent sans cesse, les apprentis doivent être formés pour avoir les compétences requises pour appliquer les directives affectées à chaque type de produits capillaires.

Categories:      
Contact Information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send message to listing owner