Arts Divinatoire

Arts Divinatoire
Rate this post

Quatre sites sinon rien!

En ce jour de février 2019 je veux pousser un peu plus loin ma réflexion. Disons encore que le domaine est tellement vaste. Difficile d’en faire vraiment le tour et il faut savoir que certains supports de voyance travaillent mieux avec certains que d’autres.

La voyance c’est comme tous les services il faut se faire son opinion. En 2018 bien des moyens sur le web vous permettent d’en savoir plus sur un site internet.

Spécialités dans la voyance

  1. Tarots de Marseille : la méthode sûrement la plus connue.
  2. Pendule : moins maîtrisé par la plupart des voyants c’est un outil intéressant pour comprendre les interactions.
  3. Voyance sur photos : une bonne base dans une voyance téléphonique.

Vous avez la Papesse dans votre tirage ?

Après le Mat, la Papesse arrive, après le jeune homme encore un peu incertain, vient la femme adulte et sage. Après la carte des possibilités et les premiers pas, la carte de la connaissance arrive.
La papesse, le numéro 2 des cartes de tarot, regarde au début, au Sorcier (numéro 1) et au Fou (numéro 0), et semble porter ce qui manquait, ce qui est nécessaire : une connaissance ferme et rassurante, car elle est le résultat d’années d’étude et d’expérience.
Papa le sait, mais elle sait aussi qu’on n’en sait jamais assez, et puis elle reprend ses études. Elle documente, réfléchit, cherche dans les livres, mais aussi en elle-même, des réponses possibles aux questions de la vie.

Le Pape est donc une invitation, surtout pour les plus jeunes et les plus insouciants (jeunes ou non) à chercher ce qu’ils cherchent, même dans les textes écrits, à s’appuyer un peu  » aussi sur les connaissances de ceux qui les ont précédés « .

Cet article invite à la lecture, à la recherche intellectuelle mais pas seulement. L’Arcane majeur du Pape nous demande d’être prudents, d’écouter, d’arrêter. Sa position statique indique une action intérieure liée à une connaissance qui va au-delà même de ceux qui la transmettent. Comme le Pape, à sa manière, ce document nous parle aussi d’un pont, d’une connexion : on peut imaginer que c’est le premier pont à traverser avant d’arriver au document 5 (le Pape, en fait) et c’est le prochain pont (entre le monde matériel et spirituel).

Le monde est dans votre tirage

Ce n’est pas la vraie plénitude si ce n’est pas partout, à l’extérieur, à l’intérieur et autour de nous. Le sens direct de la Charte mondiale est le suivant : totalité, plénitude…. tout coexiste en toute cohérence. Cela traduit un sentiment d’optimisme et de satisfaction :  » c’est fait « , nous devons le dire, mais si nous nous arrêtons pour réfléchir un peu, l’histoire ne s’arrête pas là, et c’est mieux comme ça….

Cet article véhicule l’idée de la totalité mais pas de la fermeture, ne confondons pas les deux. L’amande qui entoure le personnage féminin n’indique pas un cercle qui s’est fermé, quelque chose de parfait dans lequel plus rien ne peut entrer. En fait, lorsque cette carte sort au début d’un tirage au sort, elle peut être interprétée comme un avertissement : « attention, ne pensez pas que vous n’avez plus rien à apprendre, votre travail n’est pas encore terminé ». Au contraire, à la fin d’un match nul, cela peut signifier que l’objectif est atteint, qu’une situation satisfaisante a été atteinte, tant mieux pour nous.

Mais cela ne veut pas dire que l’histoire se termine… la carte du monde, placée à la fin des cartes de tarot n’indique pas que tout est fini, rappelons-nous que l’énergie du Fou (carte sans nombre, souvent placée comme un chiffre zéro) traverse tout le jeu comme un choc électrique, et toujours, il nous emmène au-delà, encore un peu… vers de nouvelles aventures, de nouvelles rencontres avec les autres cartes…. après le Monde tout reprend, on continue, le 1, le 2… etcetera…. mais rien ne sera plus comme avant, c’est comme si nous étions à un niveau supérieur de la spirale, prêts à affronter les épreuves de la vie avec une nouvelle conscience qui, vraiment, en nous a atteint une parfaite plénitude, comme indiqué par le Monde…

La femme nue au centre de la danse de la guirlande, n’est pas immobile, tenant une baguette (symbole d’action) et un flacon (symbole de réception) pour signifier la danse éternelle de l’action et de la réception, dans laquelle bouger. C’est le rythme de la vie, le battement du cœur du monde, le souffle même de l’univers… une seule impulsion parle de notre vie et de la vie de tout ce qui existe depuis la nuit des temps….

Le Monde, s’il est extrait comme la seule carte « conseil », nous pousse à aller de l’avant, à faire confiance en nos capacités, nous dit que quelque chose de bien est sur le point d’être conquis, nous dit que nous sommes sur la bonne voie, une voie d’inclusion et non d’exclusion… et après, nous serons prêts pour un nouveau départ.

Vous avez l’empereur dans votre tirage de Tarot

Il est temps de concrétiser, il est temps de régner correctement ! C’est ce que semble dire l’empereur fier en gardant son sceptre en l’air.

Mais son regard semble inquiet, presque triste. Peut-être n’est-il pas certain que son Royaume le suive, peut-être que certains de ses fidèles alliés ne sont pas si fidèles, peut-être, simplement, a-t-il besoin de plus pour conquérir d’autres terres ou garder ce qu’il a conquis. Après lui, il y a le chiffre 5, Le Pape, la sagesse qui va au-delà de la composante matérielle de la vie à laquelle la carte de l’Empereur est plutôt liée.

L’empereur, en effet, avec son numéro 4, nous parle de stabilité, de quelque chose qui, après beaucoup de travail et de sacrifice, trouve sa place. L’empereur se tourne vers le 3ème de l’impératrice, c’est elle qui régnera sur le royaume pendant que son mari planifie l’expansion.

Il n’est pas certain que cela se produira, que l’Impératrice régnera et que l’Empereur pourra trouver les bons alliés, et c’est pourquoi parfois les royaumes s’effondrent et les unions les plus solides prennent fin. Mais d’autre part vous ne pouvez pas demander à 4 de rester seulement « 4 », l’Empereur sent derrière lui la grandeur de 5 et puis 6 etc….. la vie qui coule le long des cartes de tarot (aussi) ne peut s’arrêter.
La carte 4 ne peut pas rester « stationnaire » longtemps, une fois que les premiers numéros existants ont été retournés, ce n’est qu’une question de temps. La staticité ne peut pas être la vraie nature d’un empereur, né d’un empire.

Et donc cette carte nous parle de quelque chose à consolider mais aussi de nouvelles terres à conquérir. Il nous parle du mois d’avril, quand la vie explose de fureur avant de s’enflammer pendant les mois d’été. C’est comme être sous le doux soleil du printemps avec son air encore frais pour se rafraîchir avant la bataille des mois de feu. Mais comme nous le verrons la bataille peut être de différentes sortes et souvent vous jouez dans des territoires inattendus, combien évités, comme votre propre intériorité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *