Assurer vos biens

Assurer vos biens
Rate this post

L’assurance ménage en Suisse

Souscrire à une assurance ménage est parmi les démarches les plus importantes en Suisse. Cela est encore plus majeur lorsqu’on projette de rassembler la paperasse nécessaire pour la demande de location d’un appartement ou d’une maison. Son importance se révèle capitale puisqu’elle permet de se prémunir de différents risques et aléas liés aux enfants, animaux domestiques ou autres imprévus quelconques. La plupart du temps, les assureurs incluent dans leurs polices d’autres
options et clauses qui permettent de bénéficier d’autres types d’assurances en même temps. C’est souvent le cas avec la responsabilité civile (RC), ou avec celle liée au bâtiment. Voici quelques explications sur les types de dommages ou risques qui sont couverts par l’assurance ménage en Suisse.

Les premières questions

En termes simples, les assurés possèdent une couverture en ce qui concerne leur bien quelle qu’en soit la valeur. D’ailleurs, au moment de souscrire à la police d’assurance, des données relatives au bien immobilier sont recueillies par l’assureur. Des informations importantes qui aideront à chiffrer et évaluer la valeur réelle de vos biens. Des questions génériques seront bien sûr de mise, comme le nombre de pièces ou s’il s’agit d’un appartement ou d’une maison individuelle. Il faudra être aussi précis que possible, surtout en ce qui concerne les mesures telle la surface en mètres carrés. Bien entendu, les trois niveaux d’aménagement intérieur, ainsi que la façade, sont pris en compte, c’est-à-dire, si les lieux possèdent une apparence simple, standard ou luxueuse. Il est de mise que la nature du matériau de construction, que ce soit en dur ou non, sera demandé. Comme les normes de sécurité et de protection sont souvent des paramètres à considérer, les maisons d’assurance demandent toujours s’il existe une borne d’incendie dans un rayon de 100 mètres.

Quelques précisions sur l’assurance famille

Les informations citées plus haut sont surtout liées à la structure et le rapport que vous avez avec le bâtiment. Il faudra ensuite passer à la page des données relatives à l’inventaire. Le montant assuré devra être calculé avec le souscripteur en direct afin de déterminer les plus infimes détails qui composent les biens. Des options sont déjà présentes sur le type de police que vous allez choisir, comme par exemple la prise en compte de la valeur à neuf des équipements sportifs et vélos, ou encore si on veut se prémunir des vols simples à l’extérieur. Les bris de glace également sont souvent une addition supplémentaire que l’on peut choisir.

Formule de base et extensions

Bien entendu, la formule de base est déjà bien étendue. Les aléas naturels comme les tremblements de terre, la foudre, … en gros les catastrophes naturelles sont entièrement couvertes. A cela s’ajoutent des accidents comme les incendies ou encore les dégâts causés par les eaux, qu’il s’agisse de travaux de transformation ou de rupture inopinée de conduite. Si des individus entrent dans une propriété par effraction et causent des dégâts ou volent des affaires mentionnées dans l’inventaire
préalablement élaboré, le souscripteur pourra être remboursé. Certaines polices prennent en compte des précisions tel que les objets de valeur, que ce soit contre la perte par inadvertance ou par détroussement et même la détérioration. Il peut s’agir par exemple de bijoux, de montres de grande marque, ou encore d’un tableau de maître. Les polices les plus complètes peuvent aller jusqu’à proposer une assistance rapprochée à domicile en cas de force majeure, avec des interventions possibles 24 heures sur 24 et pendant tous les jours de l’année. Comme les urgences  prennent parfois au dépourvu, certaines assurances prévoient un dépannage sur la serrurerie.

Sachez en plus en allant sur le site : http://assurances.ch ou encore 123vie.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *