Soins de l’Hyperhidrose

Soins de l’Hyperhidrose
Rate this post

Hyperhidrose axillaire – Hyperhidrose palmaire et plantaire
Chez certains sujets, la transpiration au niveau axillaire, sur les paumes des mains et des pieds est si intense qu’elle provoque des troubles physiques et une gêne considérable dans les relations sociales. Le problème peut être résolu par une méthode non chirurgicale. Ce type de traitement de l’hyperhidrose axillaire, palmaire et plantaire repose sur l’utilisation d’une substance largement utilisée depuis des années dans le monde le plus avancé, à savoir la toxine botulique. Le traitement consiste en une séance ambulatoire de ponctions sous-cutanées, dans la peau de l’aisselle, de toxine botulique diluée. Déjà après quelques heures, il y a une réduction significative de l’hyperhidrose axillaire, palmaire et plantaire dans les sites traités et dure pendant des mois, mais pour maintenir inhibé la production de sueur, ces infiltrations doivent être répétées 2-3 fois par an. Le même traitement qui est effectué sur la peau de l’aisselle peut être effectué sur la main et le pied pour réduire la production excessive de sueur, même dans ces endroits.
Une autre méthode définitive est la chirurgie. Cependant, elle est limitée au traitement de l’hyperhidrose axillaire seulement, elle peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale, en hôpital de jour avec une hospitalisation de quelques heures.

Intervention chirurgicale
Avec l’opération d’hyperhidrose axillaire, les glandes sudoripares de la peau sont réduites, tout comme les minuscules glandes de gravier microscopiques présentes dans l’épaisseur de la peau. Il ne faut pas les confondre avec les glandes lymphatiques, qui sont des nodules présents dans la partie la plus profonde de la cavité axillaire, et qui ne sont même pas touchés par cette opération. L’intervention peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale selon les souhaits de la personne. L’hyperhidrose axillaire est corrigée par une incision cutanée cachée entre les poils de la cavité axillaire, d’où l’on pénètre dans la surface interne de la peau où l’excès de glandes est enlevé. Le post-opératoire nécessite généralement un court temps de récupération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *